lamagiedisney

lamagiedisney

A comme Attractions

 

Aujourd'hui la lettre A nous emmène au mot "Attractions", il faut savoir que le concept attraction ne date pas d'hier. C'est à la fin du treizième siècle que Robert II d'Artois qui s'inspire des jardins siciliens afin de créer dans sa ville d'Hesdin au Nord d'Amiens, un parc qui est pour l'époque totalement inédit. Il fait installer autour d'un lac artificiel pleins de décors ainsi que des automates à cordes et à eau, pour le plaisir et l'émerveillement de ses visiteurs

 

Cette tradition se poursuit dans les jardins de Versailles et surtout de Tivoli, pour avoir des montagnes russes dans un parc il faudra attendre la fin du dix neuvième siècles pour les États-Unis et pour l'Europe en 1914.

 

Ce sera aux Tivoli Gardens de Copenhague, que Walt Disney, qui est en pleine conception de son premier Disneyland en Californie, le visitera en 1951 en compagnie de son épouse Lilian.

 

 

 

 

 

  • Une attraction, une histoire:

 

Ce qui fait la "différence Disney", c'est que chaque attraction raconte une histoire. Comme le raconte Roger Gould qui est le Directeur Créatif Pixar pour les parcs à thèmes " le but c'est de plonger totalement les visiteurs dans les univers de nos films. Nos rêves les plus fous deviennent réalité, un peu comme lorsque le héros de CinéMagique entre à l'intérieur de l'écran". C'est tout l'art des Imagineers de créer à travers leurs talents artistiques (scénario, musique...) et leurs innovations technologiques (système audio synchronisé .....) une expérience totale.

 

Ce qui est super à Disneyland Paris c'est qu'on peut remonter le temps à bord de Main Street Vehicles, voyager à travers une galaxie très très lointaine dans Star Tours ou bien dans la Quatrième Dimension grâce à The Twilight Zone Tower of Terror.

 

  • Attraction pour tous :

Il y a 59 attractions réparties dans deux parcs à thèmes, Disneyland Paris à su faire cette immersion à travers tous les types d'expériences, offrant une diversité proprement unique : manèges traditionnels (Le Carrousel de Lancelot ou Cars Quatre Roues Rallye), promenades-expositions comme Alice's Curious Labyrinth, des parcours scéniques comme Peter Pan's Flight, des croisières comme It’s a small world ou Pirates of the Caribbean, des montagnes russes comme Space Mountain : Mission 2 ou Rock'n'roll Coaster avec Aerosmith (qui va plus exister), un cinéma comme CinéMagique ou encore un simulateur comme Star Tours. En faite il y en a pour tous les goûts et tous les âges. Vous pouvez vivre ses moments aussi bien en famille, qu'entre amis.

 

 

  • Entre rêve et réalité :

Le but de la magie des attractions de Disneyland Paris, c'est de vous faire croire juste l'espace d'un instant, à l'univers que vous êtes en

train de visiter. Car c'est vous les héros.

C'était ce que désirais Walt Disney qui, dès l'ouverture de Disneyland en Californie en 1955 avait imaginé l'attraction Snow White and her Adventures, les visiteurs pouvais revivre l'histoire du film à travers les yeux de Blanche Neige. Pour les Imagineers qui sont les concepteurs des parcs Disney, tous les

moyens sont bons pour faire de vous le héros.

Avec les environnements plus vrais que nature grâce à des éléments de décoration authentiques comme sur Main Street U.S.A où à l'intérieur de The Twilight Zone Tower of Terror. Des effets physiques saisissants, comme dans la station spatiale Mir dans Armageddon avec les flammes. Grâce à des véhicules qui s'appellent les Omniovers, ils orientent la vision du visiteur comme la caméra d'un réalisateur, dans Phantom Manor ou dans Buzz Lightyear Laser Blast. Il y a aussi des illusions d'optique comme dans Les Voyages de Pinocchio et Phantom Manor ou des projections en 4k et effets 3D comme dans Ratatouille et Star Tours.

 

C'est l'héritage direct de l'animation, les Audio-Animatronics poussent encore plus loin l'illusion de la vie. Ces créatures high-tech qui ont été inventées par les Imagineers à la fin des années 1940 associent le geste et la parole de manière totalement bluffante. Jack Sparrow dans Pirates of Caribbean et Bruce dans Crush's Coaster en passant par les poupées dans « It's a small world », ce sont les infatigables acteurs du rêve à Disneyland Paris.

 

  • Diversité et expériences :

Depuis son ouverture en avril 1992, Disneyland Paris ne cesse d'enrichir cette diversité en ajoutant constamment des expériences

toujours plus immersives.

 

Entre 1993 et 1995, il y a eu pas moins de onze nouvelles attractions qui ont vu le jour entre autre « Le passage enchanté d'Aladdin", « Le pays des Contes de Fées » , » Casey Jr. Le petit train du Cirque » et « Les Mystères du Nautilus". Ce programme qui est ambitieux est aussi l'occasion de proposer pour la première fois dans le parc parisien des attractions à sensations fortes avec « Indiana Jones et le Temple du Péril » et « Space Mountain -De la

Terra à la Lune".

 

L'année 2002 est l'année de la plus grande expansion avec l'ouverture du second parc , consacré aux coulisses du cinéma. Ce parc s'appel Walt Disney Studios dont l'extension est amorcée en 2007 avec Toon Studio, puis en 2008 avec Hollywood Boulevard et The Twilight Zone Tower of Terror, culmine en 2014 avec l'ouverture de

Ratatouille : L'Aventure Totalement Toquée de Rémy.

 

 

  • Toujours se réinventer:

Pour Walt Disney « quand un film est terminé et qu'il vient de sortir, c'est terminé, je ne peux rien changer mais par contre je peux changer Disneyland parce que c'est un lieu qui vit". Tout en s'agrandissant, Disneyland Paris a su renouveler les attractions qui sont déjà existantes, en développant de nouvelles histoires et en les enrichissants avec les nouvelles technologies.

C'est dans cet optique que Space Mountain : De la Lune à la Terre est devenue dix ans plus tard, Space Mountain : Mission 2, passant d'un voyage vers notre satellite à la découverte des confins de l'univers. Il a été de même pour Indiana Jones et le Temple du Péril mais là les aventuriers visite leurs sanctuaires à l'envers, entre 2000 et 2004.

 

Des attractions ont laissé la place pour des nouvelles. Discoveryland qui est dédié aux visionnaires, est par définition le pays des plus grands changements. Le CinéMagique a eu entre 1992 et 1998, ensuite de 2010 à 2015, le mythique Captain Eo, interprété par le légendaire Michael Jackson en personne. Entre temps il y a eu aussi Chérie, j'ai rétréci le Public avec des effets en 3D et 4D. Grâce au Visarium – Un voyage à Travers le Temps qui permis à Jules Verne de voyager dans le temps, maintenant c'est jusqu'à la planète Z que le plus célèbre des rangers de l'espace nous emmène dans Buzz Lightyear Laser Blast. Je ne sais pas si vous le saviez mais normalement cette attraction était prévue pour le parc Walt Disney Studios.

 

A Fantasyland, World Chorus qui est un parcours peuplé de petits personnages animés venant du monde entier, situé à la sortie de « It's a small world », est remplacé en 2011 par « Le Pavillon des Princesses" . Peut-être que parmi vous il y en a qui se souviennent que dans le parc Walt Disney Studios se trouvait Television Production Tour où les visiteurs pouvaient assister au tournage de l'émission de Disney Channel Zapping Zone. Depuis 2009, c'est Disney Junior Live On Stage qui a repris le flambeau, aux côtés de Stitch Live, pour faire des rencontres avec des personnages Disney du petit écran.

Chacun de nous a quelque chose qui lui rappel un souvenir d'une attraction de Disneyland Paris, qu'elle soit d'hier ou d'aujourd'hui : avec une photo avec Mickey, une musique entêtante qui rythme une croisière ou une odeur de pain chaud qui nous rappelle le restaurant du plus grand cuisinier

de France.

 

Car chaque attraction est un monde à part entière, Walt Disney disait « Pendant qu'il visite mon parc, je ne veux pas que le public voit le monde dans lequel il vit. Je veux qu'il ait la sensation de se retrouver dans un autre monde". C'est l'essence même d'un parc à thèmes : Un lieu dans lequel la magie prend vie…. Et pour de vraie.

 

 

  •  Continuer à inventer la magie:

Walt Disney disait « à chaque fois que je monte dans une attraction, je pense toujours la façon dont je pourrais l'améliorer ». Ce qu'il voulait dire, c'est qu'une attraction n'est pas une œuvre finie. Elle peut évoluer, changer et se renouveler afin de correspondre toujours au mieux aux attentes des visiteurs et même peut être les dépasser.

 

C'est un souci permanent qui a conduit Disneyland Paris à mener, au seuil de son 25ème anniversaire, un vaste programme de rénovation de ses attractions les plus appréciées. Ce n'est pas une simple restauration, mais bien la volonté de sublimer, d'innover et surtout de surprendre en

revisitant les attractions classiques des deux parcs.

 

Neuf expérience ont été repensées, parmi lesquels « Star Wars Hyperspace Mountain » , des véhicules totalement redesignes pour « It's a small world », avec des nouvelles poupées et une nouvelle palette de couleurs pour la façade de « Big Thunder Mountain », avec un final explosif, « La cabane des Robinson , avec des effets spéciaux, « Peter Pan’s Flight" avec des jrux de lumières remis à neuf ainsi que les couleurs ravivées, « Pirates of the Caribbean », avec des nouveaux effets et « Star Tours : L'aventure Continue, qui propose des voyages encore plus extraordinaires.

David Wilson qui est vice-président Projets d'Euro Disneyland Imagineering ,conclut avec cette phrase « Nous reinventons nos expériences favorites, car comme le disait Walt Disney, « Disneyland ne sera jamais achevé ».

Pour terminer cet article, je vais vous faire ou refaire vivre une soirée à Disneyland Paris.

 

  • Au fil des heures:

Il est 20h, la lune est déjà haut dans le ciel en cette soirée d'automne. On entend le message qui annonce la fermeture du parc Walt Disney Studios « Mesdames et messieurs, et vous les enfants, le parc Walt Disney Studios va maintenant fermer ses portes. Nous espérons que vous avez passé une agréable journée et que nous aurons très bientôt le plaisir de vous revoir. Nous vous souhaitons un bon retour et une excellente soirée ». Ensuite les visiteurs s'engouffrent dans Disney Studio 1.

 

Les regards préfèrent se tourner vers la boutique « Les Légendes d’ Hollywood plutôt que vers la sortie. Passé la Place des Frères Lumière, la foule se scinde en deux. Il y a une partie qui rejoint le Parc Disneyland afin d'assister au spectacle Disney Dreams, tandis que d'autres se dirige vers Disney Village, la gare ou le parking.

 

 

 

À 20h35: Les grilles du parc Walt Disney Studios se ferment, il ne restent plus que les Cast Members. Dans les rues, les attractions et les boutiques, ils échangent leurs impressions et leurs souvenirs de la journée qui vient de se terminer. Une nouvelle ambiance s'installe qui est rythmée par la musique de fond. Les opérations d'entretien commencent, les hôtes d'attractions de « The Twilight Zone Tower of Terror effectuent l'inspection systématique des ascenseurs afin de vérifier que rien ne s'est perdu.

 

 

Puis il passe le relais aux équipes de maintenance qui eux vont s'occuper de préparer le parc pour la prochaine journée du lendemain.

 

 

 

 

 

Quelle est votre ou vos attractions préférées?

 

 

 

 

 

 

 

 

Source: Disneyland Paris de A à Z

 



11/02/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Famille & enfants pourraient vous intéresser